Lundi à 19h00 heure de l'Est
Slide01 Slide02 Slide03

Michel Faubert

http://www.michelfaubert.com

Dès 1978, inspiré par le mouvement de retour aux racines québécoises, il entreprend la collecte de chansons et de contes auprès de personnes âgées de sa région, puis dans l'ensemble du Québec et en Acadie. Ce matériel, teinté de fantastique populaire, lui sert à enregistrer un premier disque en 1993, Maudite mémoire, dans lequel figurent des complaintes médiévales mais aussi des chansons de taverne.

Parallèlement, Faubert entreprend de collaborer avec de nombreux artistes, comme le violoncelliste Claude Lamothe ou le groupe traditionaliste La Bottine souriante, et fonde le groupe de chants a capella Les Charbonniers de l'enfer avec quatre autres chanteurs. En 1995, il monte le spectacle de contes Le Passeur, qu'il présente au Québec, au Canada et en Europe, et qui lui vaut la médaille d'or des Jeux de la Francophonie tenus à Madagascar en 1997, dans la catégorie « Conteur ». La même année, il lance un nouveau disque de chansons, L'écho des bois. Un prix Félix lui est attribué lors du vingtième gala de l'ADISQ dans la catégorie album folk de l'année.

Un nouveau spectacle de contes, L'âme qui sortait par la bouche du dormeur, est présenté en 1999, suivi l'année suivante par un nouveau disque consacré aux complaintes a capella, La Récompense.

En 2006, il collabore avec Jérôme Minière pour créer un genre musical nouveau, nourri de leurs univers respectifs, qui donne lieu à un spectacle et un disque, La fin du monde.