Lundi à 19h00 heure de l'Est
Slide01 Slide02 Slide03

Claude McKenzie

Né en 1967 à Schefferville (Nation InnuMa timekush), au nord du Québec, il a commencé à chanter à l’âge de 7 ans et a reçu sa première guitare deux ans plus tard. Il déménage à Sept-Îles en 1973.

En 1984, Claude fait la connaissance de Florent Vollant. De cette rencontre naîtra rapidement le groupe Kashtin. Sur des musiques folk rock, il propose des chansons en innu, langue maternelle des deux acolytes. La formation connaîtra une ascension fulgurante au cours des dix années qui suivront. Trois albums verront alors le jour: Kashtin, Innu et Akua Tuta. 500 000 albums trouveront preneurs et plus de un million de personnes assisteront aux centaines de spectacles au Québec et au Canada au cours de cette fructueuse association.

L’Europe ouvre également les bras à ces deux artistes d’ici. Le duo séduit entre autres la critique et le public français en 1990 avec ses spectacles à La Cigale, en première partie de Louis Chedid, et au Festival de Bourges, aux côtés de Daniel Lanois. Kashtin reçoit à la même période des Félix dont celui de l’album de l’année dans la catégorie country/folklore.

Après la sortie de son premier album solo Innu Town et une nomination aux JUNO AWARDS en 1997, la carrière de Claude McKenzie semblait lancée jusqu’à ce qu’un grave accident d’automobile, survenu en 1999, mette toute sa vie entre parenthèses. Il faudra attendre en novembre 2002 alors qu’il présente son spectacle au GALA MISHTAPEW, la rencontre annuelle de L’Association d’affaires des Premiers Peuples - qui lui réserve un accueil triomphant - pour que Claude McKenzie reprenne le chemin de sa véritable passion: la musique. Il se lance aussitôt dans l’écriture de ce qui deviendra Pishumuss, son premier album en 7 ans.