Lundi à 19h00 heure de l'Est
Slide01 Slide02 Slide03

Blogue

Blogue Makusham


Toute série de télévision commence avec une idée, un rêve, une volonté d’exprimer quelque chose. Makusham est le résultat de l’appui, les idées, l’inspiration, la ténacité de plusieurs personnes dévouées et talentueuses.

Florent Vollant s’est créé une réputation impeccable depuis plus de 25 ans de carrière. Il est aimé de tous. Son rêve : de chanter ses chansons, de partager sa culture, de donner une plateforme pour d’autres artistes des premières nations, et avoir l’occasion d’inviter sur son plateau les amis qu’il a eu le plaisir de rencontrer pendant sa merveilleuse carrière.

Les débuts : autour de la table : Florent; son frère Réginald, président des productions Kunakan; Ronald Bourgeois, chanteur acadien, artiste, producteur, ami;  Jean-Paul Giard, artiste, auteur, concepteur, ami; Marc Beaulieu, artiste, directeur musical, ami; et moi-même, François Savoie, producteur, réalisateur, ami.

Avec l’appui du réseau APTN, et en deuxième diffusion TFO (plus tard SRC est de la partie) l’idée prend forme.

Makusham est un mot Innu qui veut dire rassemblement, rencontre, partage. Les gens qui sont invités à un Makusham sont des gens généreux qui ont quelque chose à partager, et la volonté et l’honnêteté de le faire devant public et devant les caméras de la télévision. L’équipe n’a jamais perdu de vue l’objectif premier de la série : de faire connaitre les artistes des premières nations et ceci dans un concept d’inclusivité. Nous avons toujours vu la série comme une rencontre de deux réalités : les premières nations, et la communauté non-autochtone. Quelle belle façon de célébrer les diverses cultures, les différentes réalités, et de découvrir des artistes tellement talentueux, mais que nous ne connaissions pas ou n’avions que rarement eu le plaisir de voir et d’entendre. Ajoutons la popularité de Florent et le tour est fait : tous les artistes francophones du Canada qui ont participés à l’émission, étaient honorés de partager les planches avec Florent, et ils étaient heureux de parler de leurs liens avec les communautés autochtones, et de faire de nouvelles découvertes inoubliables.

Les choses qui distinguent Makusham : un décor respectueux des cultures autochtones du Canada,  créé par notre décorateur et éclairagiste Bob Stamp; un orchestre de maitres, sous la direction de Marc Beaulieu; une touche de télé-réalité avec des rencontres vraies et sincères; des interviews de fond avec toute l’émotion que la musique et les rencontres peuvent susciter; une présentation techniquement élégante et respectueuse.

Il faut mentionner toute l’équipe d’appui qui aide à créer une ambiance de joie, de respect, de partage, et de créativité. Dans 4 ans de production, il n’y a pas eu une minute de désaccord ou de tension. Ce que vous voyez en ondes est la vérité, la joie et l’amour.

Nous sommes à notre 4e saison de diffusion, alors vous pouvez nous voir sur les ondes de APTN, en reprise sur TFO, et pour les prochaines années sur SRC.

Je vous invite à explorer notre site web, de voir des extraits d’interviews et de chansons qui ne sont pas à la télé, de voir les bios des artistes avec liens à leurs sites web, un quiz et une invitation de partager vos commentaires, vos idées, ou simplement nous dire ce que vous penser de notre série.

Envoyez vos commentaires à notre adresse Facebook et n’hésitez pas à contacter les diffuseurs pour faire part de vos impressions.

J’aimerais prendre cette occasion pour remercier les diffuseurs, les bailleurs de fonds : le Fond des médias du Canada, la province du Nouveau-Brunswick, la province du Québec, et le Gouvernement fédéral qui nous ont donné l’occasion de vivre l’expérience de Makusham. Ce fut une expérience que nous tiendrons près de nos cœurs pour le reste de nos jours. Si la vie était un Makusham….


François Savoie, producteur, réalisateur

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.